Accessibilité - Ajouter aux favoris - Contact  
Accueil
Associations
Contact
 

Mairie de Chamery
7 rue de l'école - 51500 Chamery
Tél. : 03 26 97 64 69

Horaires d'ouverture

Lundi 17h00-18h30
Jeudi 13h30-15h30 

 


 Bienvenue à Chamery,
commune de la Marne en  Champagne-Ardenne

    

 

 Voeux du maire mercredi 11  janvier 2017

 

Mesdames  et Messieurs

Je vous souhaite la bienvenue et vous remercie d’avoir, une nouvelle fois, répondu à notre invitation pour cette cérémonie des vœux de la municipalité qui nous donne l’occasion de vivre un moment convivial et d’échanger sur la vie de la commune.

Je tiens à saluer la présence de Monsieur Philippe Salmon conseiller départemental et qui représente aussi Mme Vautrin, Mesdames et Messieurs les maires des communes voisines, les représentants de la gendarmerie,

Je vous présente les excuses de Mme la Sous Préfète, Monsieur le Député Philippe Martin, M le Sénateur Yves Detraigne, Mme Vautrin Présidente du Grand Reims, Mme la conseillère départementale Cécile Conreau, Mme Colin, de l’abbé Coqueret. (Véronique en retard)

Au nom de toute l’équipe municipale, je vous souhaite des vœux de bonheur, des vœux de santé, des vœux de réussite personnelle pour vous et vos proches Et que cette nouvelle année vous apporte la prospérité.

Il y a cinq jours cette cérémonie n’aurait pas pu avoir lieu, la panne d’électricité nous en aurait privés. Je tiens à remercier l’entreprise Enedis et ses agents pour leur professionnalisme, leur réactivité et leur sens du service public. La recherche de la panne n’a pas été simple et a pris du temps : trouver que la panne est due à un câble défectueux, enfoui à un mètre sous terre, n’est pas chose facile. Beaucoup d’entre vous ont subi le désagrément de ne plus avoir de courant électrique pendant un jour et demi et cela n’a pas dû être facile pour vous. Plus d’électricité alors que la température extérieure est de -8°C, ça peut rendre irascible. Mais vous ne l’avez pas été, je peux vous dire que le personnel d’Enedis a beaucoup apprécié votre compréhension, votre courtoisie, votre patience et votre attention à leur égard.

A Chamery, nous sommes des gens civilisés, respectueux des autres et de la nature. Non ! Nous ne sommes pas des rustres, des moyenâgeux et des sauvages. Vous voyez certainement à quoi je fais allusion : à cette photographie d’un renard, prise par un corbeau mal intentionné, et publiée sciemment dans l’Union. J’étais indigné de voir cette photographie exposée dans ce journal. L’image de notre village et de ses chasseurs en a été ternie. Pourquoi cette photo a-t-elle été publiée ? Etait-ce vraiment pour défendre la cause animale ? Je crains que ce ne soit uniquement pour créer le sensationnel, le scandaleux et accrocher le lecteur. C’est un procédé souvent utilisé par les médias. Cela a fait le buzze. Nous avons reçu en mairie des messages provenant de partout en France même du Canada et des Etas Unis. Nous nous en serions bien passés. Ça en dit long sur le monde des réseaux sociaux dans lequel nous vivons. Je n’en dirai pas plus.

Avant de dresser le bilan de l’année écoulée et les perspectives de l’année à venir, je voudrais revenir sur le 1er janvier 2017.

Au 1er janvier le syndicat du Rouillat et le Sycomore ont été dissous. Je tiens à saluer ce soir Michel Fruit qui s’est engagé de nombreuses années, en tant que Président de ces deux syndicats, au service de la collectivité et de l’intérêt général. Michel soit assuré de notre reconnaissance et notre gratitude pour tout ce que tu as fait pour nous fournir une eau de qualité et nous débarrasser de nos déchets. Merci pour tout

Le syndicat scolaire lui aussi a été dissous, je salue Véronique Labbé qui a dû consacrer beaucoup de temps à la mise en place de la réforme des rythmes scolaires et de l’intégration au Grand Reims. Merci Véronique.

On pourrait comprendre qu’ils aient tous les deux de l’amertume, mais je sais que ce n’est pas le cas, Michel et Véronique ont toujours la volonté de continuer à servir. Mais ce sera d’une manière différente.

La Communauté de Communes Champagne Vesle n’existe plus, elle non plus. Je tiens à saluer ce soir le travail du Président Luc Bzdak et toute son équipe. Je voudrais remercier très sincèrement Luc d’avoir soutenu et défendu avec courage le projet du regroupement scolaire à Ecueil. Cette fin de mandat a été difficile pour lui. Il faut savoir qu’une procédure devant le tribunal administratif a été engagée contre lui par trois maires à cause d’une délibération confiant au cabinet d’architecte Gibert de Reims la maitrise d’œuvre du projet d’Ecueil et qui serait illégale. . Je n’épiloguerai pas plus.

Je vous rassure: il y aura bien un groupe scolaire à Ecueil, madame Vautrin, Présidente du Grand Reims, nous l’a dit a plusieurs reprises. Vous avez certainement vu le projet retenu dans le dernier bulletin de la CCCV. Ça a de l’allure.

Nous faisons maintenant partie de Communauté Urbaine du Grand Reims. La première réunion du conseil communautaire a eu lieu lundi après-midi.

Quelle va être la place des communes rurales dans ce grand ensemble? Cette interrogation a été un sujet de préoccupation pour les maires. Si on prend l’exemple de Chamery, sa population ne représente que 0,13% de la population du grand Reims. On peut se demander légitimement quel sera le poids de notre village dans les décisions qui le concernent.

Pour avoir participé aux ateliers sur la charte de gouvernance de la communauté urbaine, je peux vous assurer que la volonté de respecter chaque commune et ses élus dans leur spécificité est partagée par tous. Aucun projet de la communauté urbaine, intéressant directement la commune, ne pourra être imposé à son Maire et à son conseil municipal. Les communes disposeront d’un droit de veto.

Pour vous usagers : tout sera comme avant, rien ne changera. L’eau du robinet sera la même, les poubelles seront ramassées par les mêmes camions, les réseaux d’eaux pluviales et d’assainissement seront entretenus, les enfants iront toujours dans la même école, le temps des copains continuera à rendre ses services aux familles.

Le personnel de la commune qui travaille dans le domaine des compétences transférées est repris par à la communauté urbaine.

La gestion va être différente et c’est à nous élus de mettre en place une organisation proche des habitants et une organisation qui saura réagir face à l’imprévu.

Intégrer le Grand Reims c’est aussi intégrer une organisation administrative structurée et hiérarchisée. Une nouvelle collaboration entre élus et fonctionnaires va certainement voir le jour, mais il ne faudrait pas que l’administratif (le fonctionnaire) prenne le pas sur le politique (l’élu) dans le processus décisionnel. Il faudra veiller à trouver un équilibre où chacun à sa place. C’est une nouvelle façon de travailler à laquelle il va falloir se préparer.

Une autre question revient souvent : c’est celle des impôts. Allons nous payer plus d’impôts ? Je vous réponds « non ». Vous ne paierez pas plus d’impôts. L’ensemble des maires de la communauté urbaine a adopté comme principe de fonctionnement celui de la neutralité fiscale : le contribuable ne doit pas payer plus impôts. Les taux d’imposition communaux et intercommunaux seront donc modifiés et ajustés, pour qu’en bas de la feuille le montant de l’impôt 2017 soit le même que celui cette année.

En ce qui concerne notre commune, les ratios de la situation financière de la commune sont très bons. La gestion qui est menée depuis de nombreuses années porte maintenant ses fruits et permet d’envisager de baisser les impôts communaux.

Dans la construction du grand Reims un sujet d’inquiétude demeure cependant, c’est celui des pompiers. Il faut savoir que les pompiers de Reims lorsqu’ils sont appelés pour un incendie, ne contactent plus, pour l’instant, les pompiers de Chamery. Si par malheur il y avait un incendie je vous recommande, après avoir appelé le 18, d’appeler aussitôt notre chef des pompiers Francis Guerlet qui interviendra sous ma responsabilité.

En ce qui concerne internet : l’intégration à la communauté urbaine est certainement une chance. Madame Vautrin a fait du numérique une priorité pour le développement de notre territoire. Un jour viendra où nous serons équipés en fibre optique. Je sais que vous commencer à vous impatienter, ça rame toujours autant.

L’année 2016 a vu l’achèvement des travaux de sécurisation de la façade de l’église et la réfection du dallage du baptistère. Merci à Chœur de Chamery et à l’ensemble de ses donateurs pour le don fait au moment du marché de Noël.

Vous avez pu constater depuis un certain temps qu’un étai de maçon a été placé entre les deux piliers du grand portail d’accès à l’église (côté rue de l’église) ; c’est le signe que des travaux de consolidation et de rénovation sont nécessaires ; ils seront effectués par l’entreprise du Bâtiment Associé courant mai 2017. Le financement sera assuré en partie par une subvention de la DRAC d’environ 30%.

La restauration de la façade va également se poursuivre. Les deux baies situées de chaque côté du portail vont être rénovées, les pierres de taille qui forment l’ossature sont abimées et seront remplacées. Notre député M Philippe Martin est prêt à nous aider avec sa réserve parlementaire, je le remercie très sincèrement pour l’attention qu’il porte à ce projet.

La toiture de l’église est bonne à restaurer, nous avons la volonté de le faire. C’est un chantier important qui se programme longtemps à l’avance, nous allons commencer dès cette année à monter les dossiers et si nous pouvions obtenir les mêmes financements que mon prédécesseur Philippe a obtenus pour le clocher, ça serait formidable pour les finances de la commune.

Je suis conscient que l’entretien d’une église peut vite devenir un gouffre financier pour une commune. Mais peut-on imaginer qu’un jour l’église de Chamery disparaisse. Vous comme moi, nous ne pouvant l’imaginer. L’église et son clocher sont tellement liés à l’identité du village et à nos racines.

En ce qui concerne la mise en conformité aux normes d’accessibilité des bâtiments communaux, vous ne l’avez peut-être pas remarqué mais des travaux ont été effectués récemment dans cette salle : les portes d’entrée ont été changées et deux toilettes pour handicapés ont été aménagées. Certes, cela a un coût pour la collectivité, mais il faut reconnaître que ces aménagements sont légitimes et utiles pour les personnes handicapées. II ne faut pas avoir peur de se l’avouer : si la loi ne nous oblige pas, nous ne faisons rien. Nous nous en prenons souvent à elle alors qu’elle est là pour construire un monde plus solidaire. C’est plutôt à l’inflation des normes et à une administration pointilleuse qu’il faut s’en prendre. Pour un millimètre en plus ou en moins vous pouvez voir tous vos travaux refusés par une commission, c’est ça qui est agaçant et excessif. Il est temps de revenir au bon sens.

La mairie, elle aussi, doit être mise aux normes. Mais avant de se lancer dans des travaux conséquents, il est indispensable qu’une réflexion de fond soit menée sur l’avenir à donner à ce bâtiment. Le projet de regroupement scolaire à Ecueil va libérer les salles de classe actuelles. Qu’allons-nous y mettre à la place ? Quels sont les besoins ? C’est à ces questions que nous allons devoir répondre avant de nous engager.

Pour 2017 nous avons deux projets. Le premier est de réhabiliter l’aire de jeux et le terrain de basket de la place du jard. L’idée est de créer un jardin paysager et une aire de jeux renouvelée. Cet espace deviendrait un lieu de rencontre pour les familles. Tout est à créer.

Le deuxième est de transformer le terrain de foot situé derrière la salle polyvalente et devenu impraticable en un terrain multisports ouvert à tous. Il offrira la possibilité aux jeunes et aux familles de se retrouver autour des pratiques sportives en plein air. Le projet est bien avancé, des demandes de subventions ont été déposées.

Le PLU a pris du retard à cause d’incertitudes liées à des interprétations contradictoires des textes par les Personnes Publiques Associées. Ça avance malgré tout, vous serez tenu au courant.

L’opération « chats » est lancée, si vous avez besoin des services de la brigade anti-chats, faites le savoir à la mairie, elle déclenchera une opération commando de capture des chats non domestiques. Si vous avez un chat faites en sorte qu’il soit identifiable.

Je tiens tout particulièrement à remercier chacun des conseillers ici présents pour leur disponibilité et leur engagement dans leur travail au sein des différentes commissions. Je remercie très chaleureusement les adjoints pour leur implication, les heures qu’ils passent pour vous servir et les échanges constructifs et fructueux que nous avons ensemble régulièrement.

J’ai beaucoup de plaisir aussi à voir ici ce soir notre équipe municipale: Sonia, Joëlle, Jany et Sylvie qui au quotidien s’impliquent pour servir les habitants. Un grand merci pour tout ce que vous faîtes.

Je voudrais aussi saluer les enseignants, les enseignantes et le personnel de l’association du temps des copains pour leur travail auprès des enfants.

La dynamique d’une commune se mesure également au dynamisme de ses associations. Chamery est riche de leur activité. Je pense aux Amis du Peuplier, à la Jeunesse, à l’ASCL, à la Clique, aux pompiers, à Chœur de Chamery, au Club de tennis de table, au Club des Anciens, au Temps Des Copains, à la chorale, à la société de chasse, à l’ASA, à l’AF. Je remercie tous les bénévoles et les Présidents qui contribuent à faire vivre notre belle commune de Chamery.

La semaine dernière deux jeunes sont venus me voir pour me demander si je les autorisais à organiser cet été des deux jeux intervillages dans le but réunir les jeunes du secteur et passer un bon moment ensemble. Ce qu’ils ont vécu aux 40 ans du Parc Naturel de la Montagne de Reims leur a donné envie de reproduire les mêmes jeux. C’est sans prétention. Je me fais ce soir leur relai auprès des maires du secteur.

Au 11 novembre 2014 nous avons vécu un moment rassembleur autour de la commémoration de la guerre 14/18. Pourquoi ne pas revivre en 2018 un tel évènement. J’ai quelques idées.

Faire le bilan de l’année écoulée c’est aussi marquer une «pause» pour soutenir les personnes qui n’ont pas pu venir ce soir à cause de leur âge, de la maladie ou qui sont en maison de retraite.

C’est aussi se souvenir de ceux qui nous ont quittés en 2016 et apporter notre soutien à leurs proches.

J’aurai une pensée pour les personnes qui nous ont quittés.

· M Lardenois Henri

· Mme Maillart Christiane

· Mme Richard Yvette

· M Parmantier Michel

· Mme Lagauche Sylviane

· Mme Maillart Thérèse

· Mme Pointillart Jeanne

En 2016 il y a eu 6 naissances. Je tiens à féliciter les parents.

· Maksymjuk Eléanor

· Marsault Nina

· Balle Chanelle et Balle Maxime

· Steidel Juliette

· Perseval Raphael

Je salue les nouveaux habitants.

· Radzieta Yvan et Juliette 11 rue de l’église

 

Je vous renouvelle avec le conseil municipal tous nos vœux les meilleurs pour 2017.

 

                                                                                             Le maire

                                                                                                    Jean-Marie ALLOUCHERY 

 

.

 


 

<Janvier 2017>
LunMarMerJeuVenSamDim
      01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31      
 
Dernières modifications du site le
lundi 23 janvier 2017
Site réalisé avec la technologie EXTRASITE Mairie - Mentions légales - Plan du site